les Petits Hommes Volants Radiocommandés : site officiel du club d'aéromodelisme de HOMMES - clubeo

Essai de l'ask21 phoenix model 3,2m

5 décembre 2016 - 16:05

Essai de l’ask21 Phoenix model
Cela fait déjà plus d’un an que je me suis fait le petit plaisir d’un planeur somme toute assez gros… pour moi !
3.2 M cela fait déjà une belle petite bête … un peu plus de 3kgs …
Destiné au démarrage à des velléités de remorquage, je n’avais pas envisagé la motorisation de prime abord. Or, après la lecture d’un essai dans le modèle mag d’octobre 2015, j’ai découvert un besoin certain en plomb pour l’équilibrage de ce « petit » voilier…L’article fait part d’un besoin de 260g dans le nez… avec un accus 4s de 3200 !!!! J’ai donc fait évolué mes convictions vers un mix des deux, moteur et remorquage. Le kit comprenant les deux options, il suffit donc d’associer les 2 batis en conséquence.
Toutefois, cela ne va pas sans mal…première difficulté, le cheminement du câble de remorquage passe sous le bati moteur… modification obligatoire pour laisser un libre passage au fil !
Par ailleurs et cela n’est pas lié au moteur, le support de remorquage vient déformer l’habillage de cabine au point d’empécher la fermeture de cette dernière. Il est obligatoire de découper certaines parties autour des pieds du pilote, y compris le support du manche pour libérer le capot. Par ailleurs, j’en ai profité pour recaler le dit manche près des mains du personnage, rendant plus réaliste sa présence… Précedemment, ses mains tenaient le vide avec un manche à 5 cm !!! pas crédible !!
J’ai donc recollé le support à la colle chaude entre ses jambes
Ayant motorisé par une chinoiserie comparable à l’essai en l’occurrence un turnigy aerodrive SK3 3548 /700kv en 4s ( 177 grs / diam. Axe 5mm / 665w ), je restais donc dans les normes de l’essai.J’y ai associé un controleur Hobby King 70A ESC 4A UBEC

Ayant rajouté le servo de larguage, je pensais donc ne pas avoir à modifier le centrage avec un rajout de plomb. Or , pour respecter le CG et les 90mm du BA donné, j’ai du reculer la batterie. (ZIPPY Compact 3300mAh 4s 40c Lipo de359 grs)

Pour se faire, j’ai repris le support existant que j’ai recollé en appui sur le couple des ailes L’action induite m’a permis d’éviter le moindre ajout de plomb à l’arrière.
Il est à noter que ce centrage n’est pas celui de la notice mais de l’essai : 75 mm du BA pour phoenix et 90 pour Modele mag….
L’essai m’a prouvé le bien fondé des 90….
Chose importante, la cale du vé longitudinal à reprendre ,là aussi préconisé par le magazine mais aussi par le vendeur, le portail internet « aéromodèle plein gaz » qui nous fait toujours l’honneur de sa présence lors de nos interclubs.
Pour revenir à l’essai, j’ai opté , conformément aux essais, à une hélice aeronaut cam carbon 13x8 dont j’ai retravaillé les pieds de pales pour un meilleur repliage.
L’équilibrage est fait, les réglages effectués, direction le terrain. Je suis seul pour ce dernier aussi j’ai opté pour un départ sur chariot… non commandé !! Après les essais de prévol, je lance le moteur… Léger vent de travers mais l’engin s’envole en moins de 5 mètres… en ayant fait faire un virage à 90° au chariot…. Ouf, plus de peur que de mal ! Un deuxième démarrage identique me fera modifier en conséquence le chariot….
En apparté, petit focus sur le montage simple au possible. Seul chose à se souvenir, 3,2m , ça prend de la place et le bras de levier est conséquent ! bien vérifier le calage du planeur avant de lâcher le planeur suite à la pose de la première aile !
Mais revenons au vol. La montée se fait sans aucun problême et les améliorations sont vraiment appréciables en vol. Je ne me lance pas dans des figures de voltiges bien que je pense qu’il doit y aller sans soucis. Mon but est d’abord de bien le régler et de le prendre en main avant les remorquages.
2 vols consécutifs sur la même batterie pour un total de vol de plus de 50 minutes m’autorisent à penser que c’est un bon planeur et moto planeur….
ATTENTION, les approches, si l’on veut rester dans le raisonnable , doivent passer par la sortie des aérofreins … sinon, on a le déplaisir de voir filer l’engin qui glisse joyeusement devant soi….
Donc au final, très bonne surprise en général. Toutefois, car il y a un mais, la sortie suivante s’est finie plus mal. En effet, l’appareil, embarqué par une rafale latérale en phase de roulage, n’a pas pu prendre d’altitude et s’est planté dans le sol juste après le décollage. Cout de l’opération, outre les commandes desserties, la queue s’est arrachée au pied de dérive de façon assez net. En regardant de plus près, on se rend compte qu’il s’agit de la jonction collée qui a rendu l’ame. Il s’agit d’un point faible que je conseille de renforcer et fibrer … J’avais déjà vu , lors de notre interclub, la même casse, cette fois-là lors de l’atterrissage un peu chahuté. Même endroit et même conséquence.
La réparation est assez simple et l’on ne voit plus que le raccord d’oracover. Je réadapterai la position de la batterie en conséquence…La suite aux prochains essais….

INFOS de dernière minute....Je reviens sur le moteur turnigy aerodrive SK3 3548 /700kv... Après un premier échange du à plusieurs enroulements ayant "grillés" fait sur SAV, je viens d'avoir de nouveau le moteur HS... Mon contrôle de puissance m'indique en 4S 70A ce qui est admissible.. Hors il semble que la câblerie n'est pas d'un niveau susceptible de passer du 4S malgrè les caractéristiques de vente... aussi méfiance lors de vos achats...

Commentaires

LA PHOTO!!!!

 

Un p'tit gros de chez TUTU en attente d'essai...